J’ai testé ‘Body Tech’ (sport avec électrostimulation) pendant 1 an…

N’ayant pas beaucoup de temps pour faire du sport -travaillant en effet à temps plein en tant qu’employée et étant maman- cette formule, qui promet les résultats d’une séance de 4h de sport en salle (ou de contractions musculaires) en seulement 20 minutes*, m’a tout de suite séduite! Sans compter que j’adore tout tester ;).

* Certains reportages dont notamment Capital sur M6, qui a l’habitude de bien fouiner, arrivent à la conclusion que cela équivaut à 1H30 de sport en salle! Ce qui est déjà pas mal je trouve en 20 minutes !

Qu’est-ce que le ‘Body Tech’ ?

Cette méthode venue d’Allemagne consiste à enchaîner des exercices de renforcement musculaire tout en stimulant les muscles de l’ensemble du corps avec un courant électrique.

Les promesses :

BRÛLER UN MAXIMUM DE GRAISSE
La technologie permettrait de dépenser plus de calories, de brûler nos graisses et réduire la cellulite en stimulant notre métabolisme.

BÂTIR SON CORPS
La diffusion de petites impulsions vont contracter des muscles et grpupes musculaires précis.

SOULAGER SES ARTICULATIONS
Elle va renforçer nos muscles en profondeur sans exercer de pression ou de contrainte sur nos articulations.

CORRIGER SA POSTURE
Les impulsions reçues permettraient la contraction de l’ensemble de nos muscles et la ré-harmonisation de notre posture générale. Grâce à une stimulation en profondeur, l’ensemble des muscles posturaux seraient renforcés.

Le déroulement de la séance :

Avant la séance

Vous devrez mettre une combinaison en coton (qu’il faut acheter) composée d’un t-shirt et d’un legging 3/4. A savoir que vous ne pouvez pas porter de sous-vêtements en dessous et que c’est moulant (mais confortable).

Le coach va mouiller la combinaison (appropriée à votre taille) qui comprend des électrodes un peu partout. C’est un peu froid à l’enfilage (apparemment dans certains pays/ centres ils les vaporisent avec de l’eau chaude – bon à l’Ile Maurice c’est moins nécessaire c’est vrai ;).

Il va ensuite rajouter d’autres électrodes séparées sur les épaules et les bras (sur les mollets). Enfin, il rajoute une ceinture sur le ventre pour un contact maximal des électrodes et de la combinaison au niveau des abdominaux.

Dernière étape, vous relier à la fameuse machine !

La séance

C’est parti ! Vous voilà prête telle ‘Lara Croft’ à démarrer la séance (avec ma foi un peu d’appréhension au début*, ce qui est légitime).

*ayant vécu une forte électrocution petite, j’ai abordé la 1ère séance avec, vous pouvez l’imaginez, encore plus d’appréhension !

Face à la machine, en position de squat, le coach commence à mettre petit à petit chaque électrode sous tension. Vos ne ressentez à ce stade encore que de légers chatouillements.

Après avoir défini avec vous l’intensité des courants pour chaque groupe de muscles suivant vos sensations (et surtout votre tolérance ;), le coach va commencer à indiquer les positions et exercices à effectuer.

En général, l’appareil est réglé sur 4 secondes de contraction, 4 secondes de repos (sans stimulation électrique donc).

Les sensations

Lors des premières vraies impulsions, on a un peu l’impression qu’un rouleau compresseur nous passe dessus. 4 secondes de répit et hop, ça repart. Il faut vraiment se concentrer pour ne pas louper l’expiration qui doit se faire exactement au moment du début de l’impulsion électrique. Si vous rater le tempo c’est l’horreur (c’est là que l’on voit à quoi sert la respiration dans la gestion de la douleur – autre part qu’à l’accouchement ;).

Au début, on serre les dents, on se crispe ou tétanise parfois en redoutant le prochain courant.

Une fois que vous êtes bien en phase avec le timing de la machine (autant vous dire que vous ne la quitter plus des yeux 😉 et que vous caler bien votre respiration, cela se passe beaucoup mieux, c’est bien plus tenable. Le coach va vous aider aussi à décompter afin que vous soyez parfaitement synchro. Vous enchaînez ensuite des exercices simples comme les incontournables squats pendant une vingtaine de minutes mais aussi d’autres qui feront travailler toutes les parties du corps.

En général, la plus grande partie de la séance se fait debout et les dernières minutes couché sur un tapis. Plusieurs accessoires sont utilisés: boules en caoutchouc (moi elles me sont indispensables lors de certains exercices !), élastiques, altères, demi sphères, …

Voila un lien vers quelques videos de Bodytech pour vous donner une petite idée :
https://www.facebook.com/pg/bodytech.maurice/videos/

La fin de la séance

Les 20 minutes s’achèvent. Autant vous dire que vous êtes content quand cela s’arrête (bon ça vaut pour toutes les séances de coaching sportif non ?? en tout cas pour moi ;).
Vous vous sentez un peu vidé. C’est normal puisque les muscles sont mobilisés d’abord par le mouvement exécuté puis par le courant électrique. Et le corps n’a pas l’habitude d’avoir tous les groupes musculaires sollicités en même temps.

Après la séance

Au début, j’ai eu pas mal de courbatures ou découvert des muscles dont je ne soupçonnais pas l’existence ;), puis plus du tout. Le corps s’habitue aux séances, vous montez progressivement en intensité. Par contre, dès que vous arrêtez pendant plus d’une semaine, il faut à nouveau au moins une ou deux sessions pour se réadapter.

Recommandations :

Il est recommandé de faire 2 séances par semaine pour voir des résultats.
En effet, je faisais 1 séance par semaine au début et je ne voyais pas vraiment de changements. J’ai vu la différence à partir du moment où que je suis passée à 2 entraînements par semaine.

Contre-indications :

Les femmes enceintes, et les personnes souffrant d’épilepsie ou porteuses de pacemakers ne peuvent pas en faire.

Les avantages :

  • Accompagnement d’un coach personnel (qui va adapter le programme à vos besoins)
  • Cela ne dure que 20 minutes
  • Fait travailler toutes les parties du corps et muscles (ce qui prendrait plusieurs heures en salle). Cela équivaut donc à plus en terme de temps d’entraînement
  • On fait aussi travailler des muscles qui sont habituellement peu sollicités

Le prix :

Il diffère vraiment trop en fonction des pays pour le mentionner mais aussi des packages choisis. Il rejoint en général le prix des coachings classiques individuels (ici à Maurice entre 25 et 35 euros la séance en fonction des packages).

Les résultats :

Après 1 an à raison de 2x par semaine (sauf exceptions et vacances), voilà les résultats me concernant:

  • Cela a redessiné le haut de mon corps. Je suis déjà fine à la base du haut mais mes bras sont plus dessinés, j’ai découvert de nouveaux muscles 😉
  • Mes bras sont plus fermes notamment les triceps brachials (en dessous des bras) qui ont tendance à s’affaisser (les joies de la 40aine à monter ;). Zone pas toujours simple à muscler en plus…
  • 2 lignes verticales au niveau de mes abdominaux sont, à ma grande joie, apparues !
  • Entretient visiblement la fermeté de la peau sur toute les zones couvertes.

Là où je ne n’ai pas encore vu tous les résultats escomptés (et ou j’en ai le plus besoin) c’est au niveau des fessiers, de l’intérieur des cuisses et la cellulite. Résultats encore faibles, mais les coachs, à la lecture de cette article, m’ont dit qu’ils allaient revoir l’entraînement et encore plus concentrer nos efforts sur cette zone pour y remédier !

En conclusion :

Je vous le conseille si comme moi vous avez un planning chargé et souhaitez vous entretenir, vous tonifier et dessiner votre corps. Si vous voulez par contre perdre du poids, de la cellulite ect, il faudra quand même compléter avec des activités plus cardio.

Voili voilou, n’hésitez pas à partager votre expérience et résultats si vous avez eu aussi l’opportunité de tester !

Pour celles qui vivent à Maurice, il y a des centres Body Tech sur l’île, voir leur page Facebook:

https://www.facebook.com/bodytech.maurice/?ref=br_rs